Ces personnes soutiennent une Suisse qui a du succès

Claude Currat
La « digitalisation » accélère encore le processus de globalisation des échanges au-delà des frontières politiques. La prospérité de la Suisse et de ses entreprises exportatrices est envisageable demain uniquement si nous maintenons une relation étroite avec l’UE et minimisons les entraves administratives, économiques et politiques.

Claude Currat

CEO, Usines Métallurgiques de Vallorbe SA

Jean-Luc Favre
Pour une entreprise comme ABB Sécheron SA, qui tire sa force de sa capacité à innover et à s’adapter à un monde en constante évolution, il est essentiel de pouvoir compter sur une main-d’œuvre hautement qualifiée. Comme la Suisse manque cruellement d’ingénieurs et que cette tendance s’accentue, l’accès à un bassin de recrutement plus large est tout simplement vital pour l’entreprise. Nous exportons également plus de 75 % de notre production en Europe et nous devons donc garder un accès facilité à ce grand marché, vital pour nous

Jean-Luc Favre

CEO chez ABB Sécheron SA

Ivan Slatkine
Le repli sur soi est une stratégie qui ne correspond ni à nos valeurs ni à notre histoire et qui n'est pas celle qui a fait le succès de notre pays. La Suisse a bâti sa prospérité sur son ouverture vers l'étranger et l'Europe en particulier. L'accès au marché de l'UE, premier partenaire de la Suisse, a contribué à la croissance de notre économie qui a profité tant aux entreprises qu'à la population résidente. Le maintien des accords bilatéraux est dans ce sens essentiel pour permettre à notre pays de rester un des pays les plus prospères au monde.

Ivan Slatkine

Directeur des Éditions Slatkine

Blaise Matthey
Qu'y a-t-il de commun entre le développement fulgurant de l'aéroport de Genève grâce à Easy Jet, l'augmentation des exportations de fromage en Europe, la suppression de procédures d'homologation multiples ou l'introduction d'une taxe pour les poids lourds traversant le pays ? Toutes ces évolutions ont été possibles grâce à nos accords bilatéraux. Le bilan économique global des accords bilatéraux est plus que positif, continuons ainsi dans cette voie.

Blaise Matthey

Directeur général de la Fédération des Entreprises romandes Genève

Bertrand Girod
Penser que la Suisse peut prospérer et assurer son développement pérenne et raisonné sans échanges nourris avec l’extérieur et ses voisins européens en particulier est certainement illusoire. La notion d’échange suppose que chacune des parties impliquée en profite, seule manière d’assurer durablement les relations. La voie bilatérale doit être maintenue et renforcée pour garantir la réciprocité de ces échanges et la garantie de notre souveraineté.

Bertrand Girod

Directeur général de Serbeco SA.

Philippe Bauer
Le repli sur soi et le protectionnisme n’ont jamais favorisé le développement économique d’un pays ! Les accords bilatéraux ouvrent en particulier à notre économie l’accès à un marché de plus de 510 millions d’habitants.

Philippe Bauer

Conseiller national PLR.

Pierre-Yves Perrin-Flisch
Les entreprises familiales ont besoin de stabilité tant sur le plan socio-économique que politique afin de leur permettre de développer une vision à long terme ; l'accès au marché européen y contribue dès lors largement car il nous permet d'assurer le maintien des places de travail, le développement de notre savoir-faire et renforce notre position concurrentielle.

Pierre-Yves Perrin-Flisch

Directeur, FLISCH MANAGEMENT HOLDING SA

Chantal Robin
Que ce soit en termes de société, de formation ou plus directement encore pour nos entreprises, l’accès aux marchés, aux échanges passe par l’ouverture. Les bilatérales offrent un cadre indispensable pour catalyser notre innovation, préserver notre prospérité et travailler pour notre avenir.

Chantal Robin

Directrice de la Chambre de commerce et d’industrie Fribourg

Aude Pugin-Toker
L’ouverture et l’innovation sont des facteurs clés du développement économique de la Suisse. Nous avons besoin d’échanges pour prospérer. Les bilatérales fournissent un cadre idéal pour cet échange d'idées et de personnes, tout en conservant notre souveraineté.

Aude Pugin-Toker

CFO de Apco Technologies

Hugo Van Buel
Pour l'industrie, l'ouverture sur l’UE et le monde est essentielle afin de valoriser notre créativité et notre capacité à innover. Une Suisse ouverte ne saurait prospérer sans régler les modalités qui accompagnent nos échanges avec les autres peuples.

Hugo Van Buel

Industriel et Directeur de CLA-VAL Europe

Nicolas Durand
La recherche et l’innovation en Suisse n’ont d’avenir que si nous pouvons continuer à attirer les talents et les cerveaux. Les bilatérales sont primordiales pour assurer la relève à long terme.

Nicolas Durand

CEO Abionic SA

Alain Marietta
Pays d’exportation, la Suisse et ses entreprises ont besoin d’un accès sans entrave au marché européen.

Alain Marietta

Président de la Chambre neuchâteloise du commerce et d’industrie

Prof. René Schwok
L’UE a toujours su faire preuve d’une imagination créative et d’un sens du compromis hors du commun pour surmonter ses innombrables difficultés. Encourageons-là à rester sur cette voie de la souplesse en adoptant une loi d’adaptation non dogmatique de l’article 121a de la Constitution.

Prof. René Schwok

Directeur du Global Studies Institute

Bénédict de Tscharner
L’appartenance de la Suisse à l’Europe est une réalité géographique, culturelle, politique, économique et sociétale; toute politique européenne crédible et durable de la Suisse doit en tenir compte.

Bénédict de Tscharner

Président de La Suisse en Europe

Jobst Wagner
Je suis fier de notre Suisse, un pays où l’économie est forte et innovante. Grâce aux accords bilatéraux, la Suisse participe avec succès au marché intérieur européen. Faisons en sorte que cela reste ainsi!

Jobst Wagner

Entrepreneur et fondateur de StrategieDialog21

Laurent Wehrli
La Suisse fait partie de l`Europe, de son continent, et de son Histoire. Ce n`est pas en nous isolant que nous sommes devenus un acteur à part entière, mais en faisant valoir nos qualités sur la scène internationale. Une ouverture qui rime avec paix, prospérité et souveraineté

Laurent Wehrli

Conseiller national PLR et Syndic de Montreux

Toutes les infos en bref

Nos arguments

Un partenariat solide avec l'Europe est important pour nous. Pour en savoir plus.

Lien vers l’argumentaire long

Notre Storybook

10 expériences personnelles en lien avec les accords bilatéraux. Résumé juste pour vous.

Lien pour commander notre Storybook

Erasmus+

Etudiants comme enseignants bénéficient de ce programme européen. Quid depuis 2014?

Lien vers la fiche d’informations Erasmus+

Nos événements

Quels événements avec quel thème? Renseignez-vous et prenez-y part, vous aussi!

Lien vers la page des événements

Immigration en Suisse

Qui sont les immigrés dont tout le monde parle?

Lien direct vers la fiche d'informations

Film et Europe

La cinémathèque suisse ne connaît pas de frontières - ou si?

Lien vers la fiche d'informations Cinéma

transport aérien

Accord sur le transport aérien: plus de liberté au-dessus des nuages

Lien vers la fiche d'informations transport aérien

Horizon 2020

L'innovation a besoin d'esprits brillants et d'un accès aux projets internationaux. Maintenant.

Lien vers la fiche d'informations Horizon 2020

Argumentaire long

La voie bilatérale. Dans l’intérêt des Suisses.

Scarica il Argumentaire long

Plus de PIB par tête

Grâce aux accords bilatéraux, il y en a plus pour chacun de nous. Extra, non?

Fiche d'informations PIB par tête

Flyer Interpharma

L'industrie pharmaceutique et la recherche s'engagent pour la voie bilatérale - avec des expériences concrètes.

Télécharger le flyer d’Interpharma

Flyer swissuniversities

Les Hautes écoles suisses soutiennent les accords bilatéraux. Pour de très bonnes raisons

Sous-page Télécharger le flyer de swissuniversities

Vous trouverez ici davantage d'informations sur la campagne!

6220 PERSONNES S'ENGAGENT DÉJÀ POUR UNE POLITIQUE EUROPEENNE CONSTRUCTIVE! VOUS AUSSI?